Accueil / retraite / L’OCDE préconise de reculer l’âge légal de départ à la retraite

L’OCDE préconise de reculer l’âge légal de départ à la retraite

départ à la retraiteLes chiffres sont sans appel. La France est le pays de l’OCDE où l’on passe le plus de temps à la retraite : 23 ans pour les hommes et 27,3 ans pour les femmes. Pour l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), un report de l’âge légal de départ à la retraite est inévitable.


Cinq ans de plus à la retraite que la moyenne des autres pays de l’OCDE

Pourquoi la France est-elle le pays de l’OCDE où le temps de retraite est le plus long ?

Ce phénomène s’explique par deux raisons principales. En France, les femmes ont une espérance de vie élevée et les hommes partent plus tôt à la retraite par rapport aux autres pays membres.

En effet, les Français âgés de 60 ans ont une espérance de vie de 22,3 ans pour les hommes et 27,1 ans pour les femmes. Ainsi, un homme peut espérer vivre jusqu’à 82,3 ans et une femme, 87,1 ans. D’après les chiffres de l’OCDE, un homme part en moyenne à la retraite à 59,4 ans. Il peut ainsi espérer passer près de 23 ans à la retraite. Une femme, quant à elle, quitte la vie active à 59,8 ans en moyenne. Elle passe donc plus de 27 ans à la retraite, en moyenne. « Compte tenu de la législation en vigueur, un homme entrant sur le marché du travail en 2014 et effectuant une carrière complète pourrait partir à la retraite avant 64 ans uniquement au Luxembourg, en Slovénie, en Grèce et en France parmi les pays de l’OCDE. » comme l’explique le Panorama des pensions de 2015 de l’OCDE.

La France fait donc partie des pays où l’on quitte le marché du travail le plus tôt. Un phénomène auquel l’OCDE voudrait remédier.

L’OCDE préconise un report de l’âge à la retraite

Le taux d’emploi des seniors en France reste faible malgré « une hausse très marquée » depuis une dizaine d’années, a déclaré Hervé Boulhol, économiste à l’OCDE, lors d’un point presse. En effet, seulement 48,9% des 55-64 ans en France travaillent contre 66,1% pour la moyenne des pays de l’OCDE.

Ainsi, pour augmenter le taux d’emploi des seniors, l’OCDE préconise une solution simple mais efficace : il faut reculer l’âge légal de départ à la retraite aujourd’hui fixé à 62 ans. Cette recommandation ne pouvait pas mieux tomber. Les Français semblent de plus en plus ouvert à cette option, d’après un sondage Odoxa.

Cependant, l’OCDE reconnaît tout de même l’efficacité du système des retraites français.

« Le système de retraite offre une bonne protection »

L’impact des interruptions de carrière (chômage, grossesse, etc.) sur le montant des pensions de retraite est plus faible en France que dans la moyenne des pays de l’OCDE. De plus, la France affiche un taux de pauvreté plus bas (3,8%) que la moyenne des pays de l’OCDE (12,6%) parmi les personnes de 65 ans et plus.

En effet, la France dispose d’outils comme le minimum contributif et l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) constituants « un filet de protection efficace ».

De plus, l’OCDE considère que « les réformes successives depuis plusieurs décennies ont limité le déséquilibre financier du système. » et va même plus loin en estimant que notre « système de retraite offre une bonne protection » malgré sa complexité.

Cependant, l’Organisation tient à pointer le fait que la viabilité de ce système sur le long terme dépend d’hypothèses d’emploi assez optimistes.

À propos stephannecoignard

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Voir aussi

retraite_ile_maurice

Où passer sa retraite en 2016 ?

Le guide Retraite sans Frontières, édité par le site retraite-etranger.fr, a publié son top 10 ...