Assurance-vie: pourquoi 2014 s’annonce comme un bon cru

400-06393068c-150x150

En juillet 2014, la collecte nette de l’assurance-vie s’est élevée à 3,9 milliards d’euros. Il faut remonter à quatre ans exactement -en juillet 2010- pour retrouver un montant supérieur. Sur les sept premiers mois de l’année 2014, la collecte nette s’élève à 14,2 milliards, un montant déjà très largement supérieur à celui de la collecte nette totale de l’année 2013 (10,7 milliards d’euros). Pourquoi les français retrouvent-ils un goût très prononcé pour ce placement ? Un moindre attrait du livret A, mais également de l’immobilier ont notamment contribué  à cette performance. Collecte de juillet : un record depuis 4 ans Le mois de juillet ...

Lire la suite...

Relance du logement : les mesures du Gouvernement

immobilier

Le secteur du logement est sinistré. Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé plusieurs mesures pour le sortir de la crise. D’une part en remaniant  la loi Alur  (pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové) de l’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot et d’autre part en faisant évoluer le dispositif d’investissement locatif Duflot. La ligne de conduite du gouvernement a été exposée par le Premier ministre: «ce qui marche doit être maintenu, ce qui ne marche pas doit être réétudié ou abandonné». Réaménagement des lois Duflot et Alur mais également différents gestes fiscaux  pour « libérer le foncier », qui intègreront le Projet de ...

Lire la suite...

Pourquoi vos impôts augmentent

impot_declaration_Philippe-Berdalle_flickr-150x150

Les contribuables commencent à recevoir leurs avis d’impôt sur le revenu 2013 et, pour ceux qui ne l’avaient pas encore fait, à mesurer l’impact des hausses d’impôts votées en 2013 ou même en 2012. Alors que le gouvernement communique depuis plusieurs semaines sur les baisses d’impôts ciblant les ménages les plus modestes, la grande majorité des contribuables – sur un total de 19 millions de ménages – constate sur le montant de l’impôt dû l’impact des hausses d’impôts. Catalogue des principales mesures qui participent à la hausse du montant de vos impôts. Suppression de l’exonération de la contribution patronale au financement de la mutuelle De très ...

Lire la suite...

Vers d’autres baisses d’impôts ciblées ?

baisse_impot2

Lors de son intervention du 14 juillet 2014, le président de la République a promis de baisser l’impôt des classes moyennes en 2015, principe ensuite confirmé à diverses occasions par le Premier ministre et Bercy. Après la censure par le Conseil constitutionnel des allègements de cotisations des salariés, qui affecte leur pouvoir d’achat,  l’exécutif doit revoir sa copie et partir à la recherche de « mesures alternatives de même ampleur pour les ménages modestes et moyens« . Face à des marges de manœuvres budgétaires très réduites, quelles sont les pistes privilégiées ? Une réduction forfaitaire d’impôt en septembre 2014 La mesure de baisse ...

Lire la suite...

Assurance-vie : le regain d’interêt se confirme

400-06740099b-150x150

Depuis le début de l’année 2014, les chiffres de l’assurance-vie publiés mensuellement par la fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) ne cessent de confirmer sa bonne santé. Au mois de juin le placement préféré des français n’a pas dérogé à la règle puisque l’assurance-vie signe son 6ème mois consécutif de collecte nette positive : les dépôts des épargnants ont largement dépassé les retraits, à hauteur de 1,2 milliard d’euros. Plusieurs phénomènes expliquent ce regain d’intérêt, parmi lesquels la nouvelle  baisse du taux  livret A  aux côtés de la promesse gouvernementale d’une stabilité du régime fiscal… 6 mois de collecte nette positive Depuis le début ...

Lire la suite...

Budget rectificatif 2014 : les principales mesures

reforme_fiscalite2

L’Assemblée Nationale a définitivement adopté les projets de loi de finances rectificative pour 2014 et de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2014 après que le Sénat ne les ait rejetés dernièrement en seconde lecture. Les textes seront adoptés après que ne soit connus les résultats de la saisine du Conseil constitutionnel. La réduction forfaitaire d’impôt pour les ménages « modestes » Dès cette année les ménages modestes vont pouvoir bénéficier d’une réduction forfaitaire d’impôt sur le revenu de 350 € pour les personnes seules et 700 € pour les couples soumis à imposition commune. Au-delà d’un certain seuil (entre 1,1 ...

Lire la suite...

Contrat Euro-croissance : en attendant les décrets…

livre_A1

Il y a plus d’un an -en avril 2013-  le rapport Berger -Lefèbvre proposait la création d’un nouveau contrat d’assurance-vie dans le but de voir cette dernière contribuer au financement de l’économie.  Le contrat « Euro-Croissance » faisait ainsi partie six mois plus tard du projet de loi de Finances Rectificative pour 2013. Son intérêt pour l’épargnant : qu’il obtienne de meilleurs rendements à long terme, grâce à une garantie offerte après huit ans, permettant à l’assureur une plus grande souplesse de gestion. L’ordonnance qui officialise la création du contrat Euro-croissance a enfin été publiée le 26 juin 2014. Mais les épargnants devront encore patienter, ...

Lire la suite...

Stagiaires: la loi améliore leur statut et allège la fiscalité

PEA_PEE1

Le Parlement a adopté définitivement le 26 juin 2014  le projet de loi visant « au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires ». Publié au Journal Officiel du vendredi 11 juillet 2014, ce texte prévoit que les stagiaires bénéficient désormais d’une exonération d’impôt sur le revenu sur leurs indemnités dans la limite d’un plafond fixé au montant annuel du Smic soit 17.344,60 euros pour 2014. Décryptage du nouveau régime. Les gratifications de stages Lorsqu’un étudiant effectue un stage en entreprise de plus de deux mois, cette dernière verse à l’étudiant une gratification mensuelle de stage. Avant la loi du 10 juillet, ...

Lire la suite...

L’impôt sur le revenu fête ses 100 ans

histoire_impot

L’impôt sur le revenu a été institué en France par la loi du 15 juillet 1914. Il y a donc tout juste un siècle. Avant cette date, le système reposait sur quatre contributions directes créées sous la Révolution Française fondées sur des signes de richesse extérieurs et non pas sur le revenu lui-même. Avant 1914, l’idée qu’un taux d’imposition puisse dépasser des niveaux de l’ordre de trois ou quatre pourcent du revenu, semblait déraisonnable. Lors de la réforme de 1914, lorsque l’ancêtre de l’impôt sur le revenu a été instauré, il ne concernait alors que quelques dizaines de milliers de foyers. Le ...

Lire la suite...

Plus-values immobilières : signez avant le 1er septembre !

Plus_values

Vous venez de trouver un acquéreur pour votre résidence secondaire ou pour un bien immobilier locatif ? Il ne vous reste que quelques semaines pour profiter d’une fiscalité privilégiée. En effet, l’abattement de 25 %  sur la plus-value immobilière n’est en vigueur que jusqu’au 31 août 2014.  A partir du 1er septembre prochain, l’imposition des plus-values sera donc plus lourde. Pour en profiter avec certitude, une seule condition : vendre votre bien avant le 1er septembre 2014 afin de réduire la note fiscale. Une fiscalité incitative Actuellement, le vendeur d’un bien immobilier bénéficie d’une exonération fiscale après vingt-deux années de détention. Une ...

Lire la suite...