Accueil / fonds

fonds

Smart bêta : la finance rend le bêta intelligent !

smart_beta

Le bêta mesure l’exposition systématique d’un actif ou d’un portefeuille à un indice de marché. Par définition, le bêta du marché est 1. Plus bas ou plus élevé, cet indicateur permet de connaître le risque encouru par un investisseur et le rendement espéré de son placement au-delà du taux sans risque. Plus de sept ans après la crise de 2008, le bêta se fait smart (intelligent). Pour gagner plus, voire perdre moins, que le marché, il faut être « malin » ! Un même but, plusieurs catégories Selon un modèle d’évaluation des actifs financiers (Medaf) qui remonte à un demi-siècle, détenir un portefeuille ...

Lire la suite...

Retour sur la Cop21 avec trois gestionnaires

Cop21

La Cop21 a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais le sujet reste d’actualité ! La plupart des sociétés de gestion d’actifs s’organisent pour tenir compte des enjeux et se mettre au diapason de la lutte contre le réchauffement climatique. Des experts de Degroof Petercam, de Groupama AM et d’Axa IM reviennent sur les différents dispositifs mis en place. Multiplication des obligations vertes « Au cœur des débats de la Cop21, le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles, majoritairement du charbon, a marqué par son importance, fait observer Ophélie Mortier, stratégiste investissement responsable chez Banque Degroof Petercam. La chasse aux énergies les plus ...

Lire la suite...

Pour Christophe Eggmann (GAM), le secteur de la santé revient en forme

dividende

Après une correction boursière liée aux inquiétudes conjoncturelles et aux débats autour des prix des médicaments aux Etats-Unis, le secteur de la santé redevient attrayant. C’est l’avis de Christophe Eggmann, gérant de portefeuille chez GAM. Le moment lui semble opportun pour y investir… de manière sélective. « Les mois passés ont été un véritable défi pour les investisseurs détenant des titres du secteur de l’industrie pharmaceutique, rappelle Christophe Eggmann, gérant du fonds JB Healthcare Innovation. Des craintes autour de l’économie chinoise et la politique de taux de la Réserve fédérale américaine ont, en juillet dernier, entraîné une correction, particulièrement sévère du ...

Lire la suite...

Gestion collective : DNCA Invest Europe Growth fête ses trois ans

BCE_bourse-150x150

Si elle est de longue date réputée pour sa gestion value (valeurs boursièrement décotées), DNCA Investments propose également deux fonds growth (valeurs de croissance). L’un d’eux, DNCA Invest Europe Growth, vient d’entrer dans sa quatrième année. Son gérant principal, Carl Auffret, avec qui travaillent Rajesh Varma (par ailleurs gérant de DNCA Invest Global Leaders) et Yingying Wu, explique comment les titres sont sélectionnés. L’organique prime Créé en décembre 2012, DNCA Invest Europe Growth pesait trois ans plus tard près de 400 millions d’euros. Et, dans l’intervalle, sa performance atteignait plus de 20 % en moyenne annualisée, avec une volatilité inférieure ...

Lire la suite...

Pour Groupama AM, les actions sont, par défaut, le meilleur actif

Groupama AM

Lors de la présentation de ses scénarios économique et financier pour 2016, l’équipe de Groupama Asset Management a souligné que l’environnement actuel, en dépit de la remontée des taux d’intérêt directeurs anticipée outre-Atlantique, reste favorable aux actions. « Le contexte est compliqué. Chaque année nous disons à peu près la même chose, fait remarquer Philippe Setbon, directeur général de Groupama AM. Nous commençons à avoir l’habitude. Pour autant, nous ne sommes pas plus sereins, parce que le brouillard est là et qu’il est encore plus épais que les autres années. La divergence des politiques monétaires constitue un des points clés de ...

Lire la suite...

L’AMF livre ses conclusions sur l’intégration de l’ISR dans la gestion collective

amundi

L’Autorité des marchés financiers (AMF) vient de présenter son rapport sur l’investissement socialement responsable (ISR) dans la gestion collective. C’est le fruit d’un travail original et très nouveau de la part du régulateur qui, jusqu’à présent, s’était surtout intéressé à la responsabilité sociale des entreprises (RSE) cotées en Bourse. Cette fois, c’est l’angle de l’investisseur qui a été pris en considération dans cet état des lieux des pratiques en matière de commercialisation des fonds ISR en France. Un concept polymorphe, évolutif et non encadré « Même en dehors de la COP21, on parle beaucoup de l’ISR, fait observer Benoît de Juvigny, ...

Lire la suite...

Trois fonds d’investissement au banc d’essai

opcvm

L’industrie de la gestion collective est rarement à court d’idées pour créer de nouveaux organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). Au cours de cette année, l’offre s’est par exemple enrichie de Lux-Inflection Point Zero Carbon, de Sycomore Happy@Work et d’EdR Fund Global Data. Un bilan carbone neutre à travers un OPCVM dans l’air du temps La double problématique du développement durable et de la lutte contre le changement climatique dépasse le simple effet de mode. Lux-Inflection Point Zero Carbon, fonds lancé par La Française Inflection Point (LFIP), est l’unique support d’investissement thématique du groupe La Française. Ne serait-ce ...

Lire la suite...

Unigestion explique pourquoi la Chine rebat les cartes de l’économie mondiale

shanghai-730890_640

Depuis 2008, les moteurs de la croissance économique ont changé. Ce phénomène a eu pour conséquence un fort ralentissement des échanges mondiaux. Un nouveau contexte qui a affecté la Chine. Chez Unigestion, une société suisse de gestion d’actifs, Gaël Combes, analyste de risque fondamental actions, et Guilhem Savry, gérant cross asset solutions, éclairent la relation d’interdépendance qu’entretiennent l’empire du Milieu et le reste du monde. « Entre 2000 et 2007, rappellent les professionnels, la croissance mondiale reposait essentiellement sur le dynamisme de l’activité de crédit dans le monde développé et l’investissement massif dans les pays émergents, en Chine principalement. Grâce au ...

Lire la suite...

Grâce à Obafrica AM, l’Echiquier mise sur l’Afrique

L’Afrique comprend cinquante-quatre pays et vingt-trois places de marché, avec près de 1.450 valeurs cotées. Pour beaucoup, c’est le continent où il faut être investi, en diversification raisonnée, compte tenu de ses perspectives de forte croissance. Dans le cadre de sa politique d’incubation (pour une durée minimale de trois ans), La Financière de l’Echiquier soutient Obafrica Asset Management, une jeune société de gestion basée au Maroc, à Casablanca. Moins de 1 % des encours mondiaux sous gestion Obafrica AM est une société animée par Ouissem Barbouchi, président et gérant d’Africa Picking Fund, et Umulinga Karangwa, directeur général et cogérante du ...

Lire la suite...

Mirova, un gestionnaire engagé dans la transition énergétique

La transition vers une économie bas carbone est en marche. La prise de conscience des enjeux climatiques entraînera des changements d’envergure planétaire. A l’heure où tout le monde parle de la COP 21 (21e Conférence des parties de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), qui se tiendra prochainement à Paris, Mirova dresse un bilan de la situation et présente ses solutions d’investissement. « Afin d’éviter les conséquences les plus catastrophiques du réchauffement climatique, la communauté internationale s’est fixée comme objectif de limiter la hausse des températures à 2 °C, rappellent Ladislas Smia et Emmanuelle Ostiari, deux des spécialistes ...

Lire la suite...