Ventes aux enchères : mode d’emploi

Roger Thornhill (Cary Grant) joue les perturbateurs lors d'une vente aux enchères (North by North West - A Hitchcock - 1959)

Du 24 au 31 mars prochain auront lieu les « 8è journées marteau ».

Rien à voir avec une quelconque manifestation dédiée au bricolage : c’est d’enchères dont il s’agit. Et de la vulgarisation de ce procédé de vente, vieux comme l’antiquité, codifié il y a déjà cinq siècles, mais qui continue d’être intimidant pour beaucoup d’entre nous.

Les maisons de vente ouvrent ainsi leurs portes pour permettre au public de découvrir ce lieu, parfois déroutant, où tout se vend au plus offrant et où les transactions sont validées d’un coup de maillet.

Mais les journées marteau sont surtout l’occasion de rencontrer les commissaires-priseurs, d’assister à des conférences sur le sujet, de faire estimer un bien, de participer à de vraies ventes…bref, de se familiariser avec l’univers des ventes aux enchères et de s’initier au marché de l’art.

C’est dans ce cadre que l’hôtel Drouot propose l’opération « Destination Drouot », les 17-18, 24 & 25 mars.
Une approche instructive et ludique avec, en point d’orgue, la réalisation d’un « gâteau œuvre d’art » par le chef trois étoiles Eric Frechon (Le Bristol), qui sera ensuite vendu aux enchères au profit de l’Association Vie Espoir contre le Cancer*.

Un rendez-vous à ne pas manquer, donc, pour les investisseurs en herbe.

Et pour ceux dont les agendas  sont déjà remplis à ces dates, un rattrapage est toujours possible avec, notamment, la lecture de deux ouvrages :
- Le guide pratique de la vente aux enchères, de Claude Ferment (La Maison du Dictionnaire)
- Le piéton de Drouot, de Patrick de Bayser  (Le Passage)

Voilà qui devrait suffire pour ne pas se comporter comme Roger Thornhill (Cary Grant) lors d’une vente aux enchères chez Shaw & Oppenheim, dans le magnifique film ‘North by Northwest’ (La mort aux trousses) d’Alfred Hitchcock.

Pierre Suze

* L’Association Vie Espoir contre le Cancer est présidée par le professeur de médecine David Khayat (bien connu des lecteurs de la Revue du Vin de France pour ses prises de position positives sur les bienfaits du vin, tant qu’il est consommé avec modération).

Share |

Mots-clefs : , ,


Laisser une réponse


− un = 6

Les 5 derniers articles du blog:


  • Playmobil® : bientôt 40 ans et pas une ride !
  • Ventes aux enchères : les netsuke ont la cote
  • Vins de Bourgogne : faites le plein dès maintenant
  • La dégustation de vin à l’aveugle a désormais son championnat
  • Banksy, artiste décalé ou fauteur de troubles ?